top of page
  • Photo du rédacteurEliana G.

Charlevoix 2 - Octobre 2021

Mont du Lac à l'Empêche et Mont Du Four


Distance : 14.6 km

Durée : 8 h (incluant de longues pauses au sommet)

Lac à L'Empêche : 930m

Mont Du Four : 980m


 

Il n’est pas toujours facile de trouver les mots qui décriraient exactement les sensations fortes ou la beauté de certains paysages que nous ressentons, voyons, vivons lors de certaines randonnées. Celles-ci, ancrées dans le vécu, deviennent de beaux souvenirs et une source de motivation pour les expériences futures.


Charlevoix est une de ces destinations où nous plongeons dans un univers multi-sensoriel où les odeurs, le toucher, les sons se passent le relai pour nous guider. Une destination qui nous donne envie de sauter dans le paysage, de nous y perdre, de grimper, découvrir, s’extasier, s’émerveiller, respirer, inspirer, expirer, s’exclamer, s’arrêter, oublier, se retrouver, s’imprégner…se donner le temps de vivre une belle expérience sensorielle au gré de l'ascension.


On s’entend que pour atteindre un sommet, on ne peut vivre une montagne qu’en regardant en avant. Mais combien de fois vous-êtes-vous arrêtés pour regarder en arrière? À Charlevoix, on ne peut comprendre la montagne qu’en regardant en arrière….

C’est magnifique…

Quand vous montez, pensez à vous arrêter, retournez-vous et regardez… Profitez-en de prendre le temps de bien regarder. Laisser vos sens vous rejoindre. Cela vous donnera tout l’élan nécessaire pour mieux aller de l’avant et découvrir des panoramas l’un plus époustouflant que l’autre.


C’est donc ça Charlevoix, une simple histoire de vie : pour mieux comprendre cette dernière on regarde en arrière et pour mieux la vivre on regarde en avant et on avance un pas à la fois…

Ces montagnes regorgent de richesses naturelles! La beauté aride de ces forêts subarctiques, ce décor de taiga/toundra où l’on y trouve des plateaux jonchés de lichen et de mousse en font une flore exceptionnelle.

Marcher dans les sentiers, respecter la signalisation est une priorité car cette nature en régénération a, elle aussi, besoin de «respirer» et de «prendre le temps d’être».


Merci à Sylvain, Lynda et France P. pour cette merveilleuse fin de semaine… À la prochaine!


Charlevoix, un jour, Charlevoix toujours

Allons-y en photos et en couleurs...



Trois belles montagnes en arrière de nous : Mont du Lac à L'Écluse - Sommet de la Grive - Pic de l'Aigle - ci-dessous-



Nous arrivons au Mont du Lac à l'Empêche



Pause Zen ... faire le plein d'énergie




Toujours agréables les belles rencontres imprévues!



Vers le Mont Du Four, nous passons près du lac Pilet...



Petite ascension de la Butte avant le Mont Du Four





En mode retour...


Quelques Curios



Le Saviez-vous :

Un avion militaire s’était écrasé dans le secteur de ces montagnes en 1955; nous pouvons y voir encore les débris éparpillés ça et là sur le sentier du retour.


 

La journée s'achève dans la bonne humeur; des souvenirs que nous rapportons avec nous et que nous gardons précieusement pour l'éternité.





Trinquons à la vie, elle est belle alors on en profite et on lui sourit!

 



84 vues0 commentaire

Posts récents