top of page
  • Photo du rédacteurEliana G.

Granges, icônes du passé




Les granges sont comme des reliques du passé, abandonnées, elles sont oubliées par le temps, continuellement tiraillées par la gravité.



Pourtant, une grande partie de l’histoire du Canada s’inscrit entre les poteaux et les poutres de ces anciennes granges témoins des exploitations agricoles familiales qui se déroulaient dans le cadre des paysages ruraux canadiens et contribuant au développement du pays.


Toutes les exploitations étaient pourvues d’une grange qui jouait un rôle essentiel aussi bien pour l’élevage des animaux que pour le stockage et le traitement des cultures. Ces anciennes granges semblent être devenues obsolètes pour l’agriculture moderne, trop petites pour s’adapter aux pratiques agricoles industrialisées en vigueur de nos jours.



Photographier le passé est une de mes passions; lorsque le petit click de l'appareil se déclenche et qu'une image se fige, c'est comme si je préservais un moment dans le temps.

Quand je tombe sur une vieille ferme oubliée par le temps, une vieille grange abîmée, décolorées par les intempéries, un bâtiment abandonné, un vieux camion et du matériel agricole, j'ai hâte de prendre des photos avec tous les détails de l’instant et l'ambiance d’éclairage, qui sera toute différente quelques minutes plus tard.




J'aime le silence qui entoure les granges. Un silence mêlé de quelque chose de mystique, d'humble. Humble parce qu'elles se tiennent debout malgré leur décrépitude vouées aux regards indifférents qui passent et repassent. Elles contribuent à définir un caractère local distinctif un sentiment d’appartenance à un lieu; elles font parties du paysage rural, simple, authentique, et malgré leur affaissement elles tiennent un rapport étroit avec la beauté de la nature et ont une profonde influence sur les paysages.




Mise à la retraite, ayant passé de « l'âge d'or » pour joindre le « grand âge » avec la perte progressive ou subite de leur autonomie, elles vivent en solitude. Photographier cette solitude c'est comme figer quelqu'un dans ses tourments et ses pensées intérieures.




De nos jours on n'en fait plus de ces structures en bois. Les granges en aluminium généralement plus rentables ne sont pas les structures les plus intéressantes pour les photos. Les granges en bois sont une fenêtre sur notre passé et sont des histoires qui attendent d'être racontées en images. La combinaison de leur histoire, de leur architecture et de l'art qu'elles dégagent est l'une des raisons pour lesquelles la photographie de granges est agréable et constitue une activité qui en vaut la peine.



Maintenant à chaque fois que vous verrez des granges sur votre route, regardez-les, prenez le temps de savourer leurs marques du passé, leur simplicité rurale, leur authenticité et malgré leur aspect usé et rustique, n'oublions pas qu'elles font partie de notre patrimoine et qu'elles embellissent le paysage des circuits touristiques.


Nous sommes entourés de morceaux du passé. Ce sont comme des capsules temporelles et les jours sont comptés pour les photographier avant qu'elles ne disparaissent à jamais.


"The Freedom and simple Beauty is just too good to pass up"

(From the movie: Into the Wild)





52 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page