top of page
  • Photo du rédacteurEliana G.

Mont Chauve - Estrie - Novembre 2020


Distance : 9,9 km

Altitude : 595 mètres

Durée : 6 heures

(incluant les pauses vues, les pauses photos, les pauses niaiseries, les pauses Happy Feet !)

 

Après plusieurs échanges, Lynda et moi avons décidé de randonner au Mont Chauve. Arrivées de bonne heure au mauvais stationnement, un rapide demi tour pour nous rendre au bon endroit. C'est correct, ce n'est pas la première fois que cela nous arrive!


Enfin prêtes, à nous les sentiers!

Au rendez-vous brume, brouillard, neige, vent frais, et surtout de la bouette partout, partout. Bon au départ j'ai trouvé cela amusant, au point de chantonner : de la bouette, pirouette cacahouète! Mais vers la fin de la journée y en avait assez de la bouette en tabarouette!


Par contre je ne m'en plaindrai pas trop, car le plein air a ce pouvoir d’imposer ses propres règles, de faire tomber des barrières. C’est ce qui le rend unique et précieux à mes yeux. Être couverte de boue au milieu d’un sentier en plein mois de novembre est normal! Être trempée de sueur au sommet d’une montagne est gratifiant. Quand on veut aller jouer dehors, on se libère de tout jugement et surtout des contraintes du monde normal. Belle magie qui opère!


En somme, nous avons eu tellement de plaisir à marcher en nous imprégnant de la beauté naturelle et à prendre des photos. Malgré le brouillard et les vues embrouillées, nous avons quand même été bien gâtées : le ciel s'est finalement dégagé et nous avons pu apprécier la vue, bien qu'un peu terne, à partir du belvédère.


Merci Lynda pour les rires et pour ta patience avec mes niaiseries! À la prochaine!

 

Quel est votre point de vue par rapport à ce point de vue???




Arrivées au sommet, dans la brume et une vue 'Chauve'


Véronique B. une petite pensée à toi, photo dédicace ci-dessus!



Quelques Curios rencontrés sur mon chemin...


En mode retour, un arrêt au belvédère...



Puis, au moment où on s'y attend le moins, la magie opère...




Petits messages trouvés au fil des sentiers...




Une belle journée qui prend fin, oui c'est dommage, mais malgré la grisaille, les sourires rayonnent!


Pour couronner le tout et comme si le ciel, la grisaille, le froid et la brume constante voulaient se faire pardonner, mère nature nous a offert un fabuleux coucher du soleil au retour..."Le coucher du soleil est la preuve que les fins peuvent être si belles".


 

66 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page