top of page
  • Photo du rédacteurEliana G.

Sentier Cap de la Fée - Lanaudière - Novembre 2021

Distance : 9,6km

Altitude : 641m

Durée : 4.5 heures (incluant pauses photos et relax au refuge du Grand Duc)



Cap de la fée, une petite montagne sur ma liste depuis bien longtemps et voilà c'est fait de bout à bout, et tout en boue!


J'avais lu plusieurs commentaires favorables de randonneurs décrivant cette montagne à l'ascension facile comme un incontournable avec un beau point de vue au sommet. Malheureusement, nous n'avons pas pu admirer ce point de vue à cause de la brume.


Ainsi nous avons commencé par la section abrupte menant directement au sommet en passant par une forêt, composée tout d’abord d’érables, puis de conifères à mesure qu’on approche du sommet. En ce temps de l'année, les sentiers sont extrêmement boueux, donc évidemment de la bouette, bouette et encore de la bouette tout le long de l'ascension et une descente assez glissante dûe aux roches et racines d'arbres humides.


Finalement, la fée du sentier est restée chez elle bien au chaud! Pas de baguette magique, nous avons donc terminé la journée sous une pluie fine et des bottes boueuses jusqu'au « boutte! ».


Tout au long de la journée, l'atmosphère était pluvieuse et « boudeuse», mais j'avoue ... pas sans charme! Alors côté positif, la brume a son cachet. Elle crée une ambiance mystérieuse, magique, et puisque l'on ne peut pas voir à travers, on s'amuse à regarder et prendre en photos ce qui est proche; ainsi les plus petits détails prennent une dimension magnifique : les gouttes d'eau qui perlent des arbres sont comme des lampions de Noël, les champignons difformes accentuent le côté mystique, les dernières feuilles d'automne solitaires s'accrochent et c'est comme si le temps lui-même est suspendu aux branches...


Le calme qui émane de ce décor est irréel.


Peu importe que le temps soit froid et humide, pluvieux et brumeux, ensoleillé et radieux, on y trouve toujours notre compte, la nature est si riche de petites et de grandes découvertes en toute saison. Il pleut, il vente, il fait froid, c’est l’automne ! Du coup, on se trouve les meilleures excuses du monde pour ne plus aller en nature.

Mais non!

Ce serait passé à côté d'une expérience sensorielle unique. Si vous marchez dans les sentiers, l'odeur des arbres et des plantes vous semblera plus marquée et même le bruit du ruissellement des cours d’eau, formés par la pluie ou les petites cascades environnantes, vous paraîtra plus intense.


Alors à vos bottes et même avec la boue, on s'amuse, car...qui randonne sous la pluie, assume la boue!

 

En route vers le Cap de la fée - pause photo, la vue est si belle...


♪♪♪♪♪♪
Dans la brume du matin
Elle ne laisse qu'un sillage
Avant de partir au loin
Tout au-dessus des nuages 
 ♪♪♪♪♪


Petite pause au refuge du Grand Duc..


Quelques Curios...



En mode retour, nous passons près du Lac Coutu, d'une sérénité à couper le souffle...

Après la boue, la pluie, le beau temps se pointe au bout du sentier...C'est vrai que derrière les nuages il y a toujours le soleil...
Sentier Cap de la fée on se donne rendez-vous en hiver et en été pour enfin découvrir et profiter de la belle vue.


Il faut bien quelques sourires pour se moquer des jours pluvieux sans joie!


Photo du jour:  La vie n'est que le reflet des couleurs que nous lui donnons...










36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page