top of page
  • Photo du rédacteurEliana G.

Les simples p'tits bonheurs de la vie

Dernière mise à jour : 11 janv. 2020



 


Le bonheur est éphémère. Ceux qui disent être perpétuellement heureux se trompent, car la vie n’épargne personne.


Ce qui différencie une personne à une autre, c’est la façon de reconnaître et d’appréhender ce qui la rend heureuse. C'est sa façon d'interpréter les incidents de la vie, d'en tirer le meilleur et de continuer à apprécier ce que la vie nous donne, même dans les moments difficiles.


La capacité de tirer du bonheur des simples petites choses de la vie a beaucoup à voir avec la gratitude. Si on est en mesure de centrer notre attention sur tous les beaux aspects de notre vie, même les plus petits, on deviendrait beaucoup plus reconnaissants. On se focalise souvent plus longtemps sur des choses négatives qui nous arrivent. Mais rester positifs, tel est le grand défi de la vie.


A bien y réfléchir, il y a peu de choses qui me rendent vraiment heureuse, ce ne sont pas les grands voyages, les projets ou les achats onéreux, mais les simples petits plaisirs qui nous imprègnent de leur douceur, et comme dirait Léonard de Vinci :

La simplicité est la sophistication suprême
 

Mes petits bonheurs


Ma famille, ma douce moitié et mes deux filles dont je suis tellement fière : dans la vie, chacun de nous est amené à traverser des épreuves, que ce soit sur le plan personnel ou professionnel. Durant ces périodes difficiles, la famille peut se révéler être un merveilleux rempart et une source de réconfort qui nous permet de faire face à la tristesse, aux angoisses, aux doutes, à la perte d'une personne chère, à la perte de confiance en soi.

Un simple Maman je t'aime ou Maman tu cuisines avec amour  suffit pour ressentir une plénitude et l'amour le plus pur, le plus tendre par sa simplicité mais si authentique...

 

Les merveilleux compagnons des sentiers et les inoubliables randonnées.

Merci à vous tous pour votre présence dans ma vie, pour les moments uniques que nous partageons et pour les souvenirs que nous collectionnons...


...les moments de complicité, les belles discussions, les partages et la belle amitié avec une amie adorable. Merci mon amie, très heureuse d'avoir croiser ton chemin...


...le goût d'un bon chocolat, ou d'une pâtisserie gourmande partagés avec de l'amour dans l'air...


...un agréable bistro rustique ou je peux savourer mon Capuccino...


…la chaleur d'un rayon du soleil sur la joue, assister à son coucher, une douce brise caressante...


...ou même la fraicheur du vent qui m'accueille au sommet d'une montagne après les efforts de l'ascension; un moment unique pendant lequel je ferme mes yeux, je tourne mon visage vers le vent pour mieux le sentir balayer ma peau dans un océan d'exaltation...


…le bon verre de vin après une belle rando ou pour terminer une journée de travail au goût d'un savoureux boisé…


... l'observation des petites choses de la vie : une belle fleur rayonnante, l'air d'une belle musique, le chuchotement de l'écume des vagues, les nuages dans un ciel tout bleu, et bien d'autres petits délices de la vie...


dont, entre autres, les escapades en voiture avec ma douce moitié, le plaisir de conduire et d'aller à la découverte de nouvelles places, de s'imprégner des paysages, de savourer la cuisine du terroir et de rencontrer de nouvelles personnes, toutes avec une histoire, une vie, des souvenirs.


Avec ma caméra, ma fidèle compagnon des routes, je prends mes photos qui me permettent de figer les petites merveilles qui m'entourent. Je prête ainsi attention à ce que les autres ne voient pas, chacun d'entre nous porte un regard si différent sur les choses.

C’est aussi en rapport avec une sensibilité, le fait de retrouver un peu de simplicité, de naïveté, le fait d'enrichir ma vie intérieure sereinement pour mieux apprécier la poésie du quotidien.


En prêtant plus d’attention à tous ces petits plaisirs, nous contribuons à changer notre qualité de vie en la rendant plus positive.

Vivre simplement c'est inventer son propre bonheur, c'est tourner le dos à tout genre d'artifice, tourner le dos au négatif et faire grande la place aux bonheurs simples; ceux-ci ne se vivent pas dans ce que l'on pourrait avoir, dans ce que l'on pourrait obtenir, mais dans le bonheur simple de la reconnaissance pour ce que l'on a déjà.

 

Être heureux, c’est fermer les yeux et ne rien vouloir de plus, et pour cela, il ne faut pas mesurer le bonheur à l’argent que l’on a ou non, mais à ces choses simples auxquelles on ne renoncerait pas, même contre tout l’or du monde



Apprécier la vie, dans toute sa simplicité, voilà une des façons de la prolonger...



38 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page